samedi 10 juin 2017

Tous les billets de la séquence VI

Retrouvez ci-dessous tous les liens relatifs à la séquence VI.

À lire aussi

Tous les billets de la séquence V

Retrouvez ci-dessous tous les liens relatifs à la séquence V.

À lire aussi

Tous les billets de la séquence IV

Retrouvez ci-dessous tous les liens relatifs à la séquence IV.

À lire aussi

Tous les billets de la séquence III

Retrouvez ci-dessous tous les liens relatifs à la séquence III.

À lire aussi

Tous les billets de la séquence II

Retrouvez ci-dessous tous les liens relatifs à la séquence II.

À lire aussi

Tous les billets de la séquence I

Retrouvez ci-dessous tous les liens relatifs à la séquence I.

À lire aussi

Réussissez votre écrit !

Ci-dessous, je réunis tous les éléments de nature à vous aider en vue de l’épreuve écrite. Bonne préparation !

Lire la suite...

À lire aussi

Autour de Profession du père, de Sorj Chalandon

Quelques vidéos et articles à découvrir, comme promis, avant notre rencontre de demain. Mais l’essentiel, faut-il le rappeler, c’est bien la rencontre avec Émile et son père, et donc la lecture et la relecture de Profession du père !

Lire la suite...

Réussissez votre oral !

Tout ce qu’il vous faut pour bien préparer votre épreuve !

Billet mis à jour lundi 19 juin.

J'ai ajouté un complément que je crois intéressant sur l'éloge du tabac par Sganarelle ; je vous renvoie au lien ci-dessous.

Si nécessaire, lisez bien ce qui concerne l'erreur que j'ai commise page 40. Pas d'inquiétude à avoir si vous avez bien réimprimé la page.

Lire la suite...

À lire aussi

Quand Dom Juan croise Hamlet


Voici une autre et ultime réécriture de la “scène du crâne”, dans laquelle Hamlet s’adresse à Yorick. Elle prend la forme d’une mise en scène : il s’agit de la dernière tirade de Sganarelle dans le Dom Juan monté par Daniel Mesguich.

C’est le bouffon, cette fois, qui s’adresse au seigneur en tenant ses restes dans sa main, et l’on se rappellera que D. Mesguich choisit pour Christian Hecq le ton de la déploration lorsqu’il prononce ses derniers mots : “Mes gages”. Si Sganarelle n’engage pas une méditation sur la vanité de l’existence, l’image de cette réflexion hamletienne se superpose inévitablement à la réplique finale du valet de Dom Juan.

DJ-Mesguich-fin-Hamlet-2.png

À lire aussi

jeudi 4 mai 2017

Café littéraire, suite et bientôt fin

Nous nous reverrons dans le cadre du café littéraire lundi 14 mai, mais d’ici-là, j’aurais besoin de savoir quel(s) écrivain(s) vous aimeriez le plus rencontrer. Un tel événement risque d’être difficile, malheureusement, à organiser, et je ne peux m’engager à rien, mais justement pour ne pas tarder davantage, je vous remercie de répondre à ce petit sondage dès cette fin de semaine.

Lire la suite...