mardi 13 novembre 2018

Commentaire littéraire : première approche, avec Phèdre, Acte I, scène 3


Premiers éléments de méthodologie du commentaire littéraire

Tout comme vous l’avez vu pour la dissertation, réussir un commentaire littéraire suppose de travailler en suivant ces étapes :

  1. À partir de ce que l’on sait du texte (paratexte, culture personnelle), définir l’horizon d’attente du lecteur (ou, pour le théâtre, du spectateur).
  2. Élaborer une esquisse du projet de lecture, au terme de la découverte du texte. On s’appuie sur notre horizon d’attente, tel qu’on l’a dégagé. On s’appuiera aussi avec profit sur les mouvements du texte. Au fond, le projet de lecture n'est jamais que notre manière de lire et de comprendre le texte, manière que nous espérons la plus pertinente possible.
  3. Analyser le texte et bâtir un plan autour de deux ou trois grandes perspectives d’étude, ou à partir des mouvements du texte : c’est là le cœur du commentaire.
  4. Rédiger le devoir. Le projet de lecture sera affiné lors de la préparation de l’introduction et de la conclusion, pour être énoncé en introduction. Introduction et conclusion feront idéalement l’objet d’une première rédaction au brouillon.

Vers le projet de lecture : trois questions simples pour l’esquisser

  • Qu’est-ce que ce texte ? (Et donc quel horizon d’attente est le sien ?)
  • Que dit-il, qu’évoque-t-il, que raconte-t-il ?
  • Quelle est la portée de ce texte, qu’est-ce qui s’en dégage ?

Composition de l’extrait (les mouvements)

Lorsque vous étudiez un texte, ou que vous le lisez tout simplement, mettre au jour les mouvements qui le composent, lui donnent sa dynamique propre, sa charpente parfois secrète, peut grandement aider à sa compréhension.

Exemple avec la tirade de Phèdre dans l’acte I, scène 3

(aux pages 36 à 38 dans votre édition)

mardi 6 novembre 2018

Pour votre DST de jeudi : exemples d'introductions de dissertation

Des conseils, un exemple d’introduction, et plusieurs exemples d’amorces, d’après notre travail du jour : de quoi bien vous aider à revoir comment bâtir une introduction efficace, dès jeudi !

Lire la suite...

À lire aussi

mercredi 17 octobre 2018

1er jet de votre lecture réinventée


Mardi 6, en 1/2 groupe, rendre le premier jet, à l’écrit, de votre lecture réinventée, fondée sur le roman lu pendant les vacances (parmi ceux proposés par Mme Revarin et M. Danset).

Rappel de la consigne donnée en classe

​Cette lecture réinventée consiste à écrire un texte qui propose une vision nouvelle d’un passage ou d’un personnage de l’œuvre que vous avez lue. Vous pouvez réécrire un épisode en modifiant le point de vue originel (cf. l’exemple donné en classe : raconter le meurtre du Crime de l’Orient-Express depuis le point de vue du couteau), à l’aide d’un personnage ou d’un objet présent dans l’œuvre, ou que vous aurez ajouté avec un souci de cohérence. Cela peut aussi consister à écrire un “avant” ou un “après” à partir d’un épisode ou d’un personnage de l’œuvre.

Entraînement à la dissertation, suite (1/2 groupe)

Retrouvez ci-dessous en annexe les arguments et exemples mis en commun en cours. Je remets aussi un lien pour aller voir comment composer votre copie rédigée, vers la dissertation d’une ancienne élève.

Je vous renvoie également à la méthodologie complète ci-dessous, dans la rubrique “À lire aussi”.

À lire aussi

Le comique de Molière (S2, suite)

Je vous invite à revoir l’extrait de L’École des femmes. Vous vous demanderez pour lundi comment Molière mêle farce et comédie, d’après ce que nous avons pu dire en classe à ce sujet. Rédigez votre réponse.

Lire la suite...

À lire aussi

mercredi 19 septembre 2018

Pour bien préparer votre DST de jeudi


Vous avez fait une grande partie du travail de préparation en rédigeant des paragraphes (ou sous-parties) de dissertation pour mardi 18 ; vous avez pu voir ce qui fonctionnait ou devait être amélioré dans plusieurs d’entre eux.

Vous trouverez ci-dessous d’ultimes conseils pour bien vous préparer mercredi 19 dans l’après-midi.


Pour bien vous préparer

  • Relisez et mémorisez vos aide-mémoire (ou fiches) sur les œuvres que je vous ai demandé de rédiger la semaine dernière.
  • Revoyez le paragraphe que vous aviez rédigé pour ce mardi, à la lumière de ce qui a été dit en classe : qu’est-ce qui était intéressant ? Que changer ? Aidez-vous pour cela des trois travaux ci-dessous, et des commentaires que j’ai faits pour chacun d’eux.
  • Entraînez-vous à nouveau, par exemple en cherchant des arguments et des exemples pour répondre au sujet proposé en classe, ou à autre un sujet, qui serait : La littérature est-elle seulement un divertissement ? Demandez-vous toujours comment ou grâce à quoi on peut dire de telle œuvre qu’elle est essentiellement divertissante (pour ce dernier sujet).

Jeudi, sachez que vous pourrez rédiger des paragraphes appartenant à ce qui serait la même partie (“Dans une certaine mesure, la littérature est avant tout un divertissement…”) ou à deux parties différentes (“Cependant, la littérature joue aussi d’autres rôles”).


Trois travaux d’élèves, pour réfléchir et améliorer votre façon de faire

Pensez à bien lire le commentaire de chacun de ces travaux.

Merci aux élèves qui ont sans broncher écouté les analyses faites de leur travail en classe, et merci par avance à ceux dont je reproduis le travail ci-dessous.

2B - Initiation à la dissertation - Rédaction de paragraphes ou sous-parties, avec un argument et un exemple, par pgdanset

mercredi 12 septembre 2018

Travail d'écriture à partir de "Le loup et l'agneau"

Voici les consignes de travail que vous avez eues en classe et qui figurent également sur École directe. À faire pour vendredi 14.

Attention, vous avez aussi à faire un travail de rédaction de fiches (ou mémentos) sur des œuvres que vous avez aimées, sur le modèle de ce qui a été vu en classe (voir École directe).

Lire la suite...

mardi 11 septembre 2018

Méthodologie de la dissertation 1 - à partir d'un sujet, comprendre la conception du devoir

Retrouvez ci-dessous les compléments à nos cours sur la méthodologie de la dissertation.

Nos objectifs à court terme : savoir concevoir et rédiger une sous-partie de dissertation ; comprendre la logique et l’intérêt de l’exercice dans son ensemble.

Lire la suite...

À lire aussi