En prolongement de l’étude de La Princesse de Clèves, quelques pistes de réflexions, en vue de l’entretien, sur deux oeuvres proposées en lectures cursives : Manon Lescaut de l’abbé Prévost et La Duchesse de Langeais de Balzac.

ImprimerIMPRIMER