Observons.

  1. Je remontais la rive vers une cabane. Quatre pilotis la portaient sur l’eau. Une passerelle y donnait accès.
  2. Je descendis jusqu’à la barque, et, après une brève hésitation, je posai mon pied sur le bord ; il fléchit sous mon poids.
  3. Devant le feu, on voyait tante Martine. Sa figure brune exprimait la confiance. Elle attendait l’enfant parti.

Exerçons-nous.

Exemple :

L’automne est en avance. L’automne me rend triste.

L’automne est en avance. Cette fichue saison me rend triste.

  1. Jacques m’a téléphoné. Jacques est malade.
  2. Juin est arrivé. Juin ramène le beau temps.
  3. Devant le feu, on voyait tante Martine. Tante Martine surveillait le repas du soir.
ImprimerIMPRIMER