J’ai eu l’occasion de le dire en 1L, en cette rentrée 2016 : la prise de notes efficace varie beaucoup d’un élève à l’autre, selon la façon dont vous vivez et "absorbez" le cours, et la manière dont vous écrivez dans le but de retenir. Certains ont besoin d’un équivalent visuel de la hiérarchie et de la logique dans laquelle s’emboîtent les idées ; d’autres, d’une occupation de tout l’espace de la page, avec une répartition des idées dans l’espace qui soit porteuse de sens, d’autres encore de très peu d’informations, mais hiérarchisées et reliées lisiblement entre elles.

Voici quelques conseils en plus de ce qui a pu être dit en classe, ainsi qu’une liste des abréviations les plus courantes et aisées à adopter.

Structurez vos notes

  • Même si je ne l’exige pas, il peut être utile d’écrire la date du jour où le cours est pris.
  • Si la structure du cours n’est pas donnée, à vous de la rétablir a posteriori en relisant vos notes, idéalement même au moment de l’écriture. Employez des titres clairs et courts, des numéros (1, 2, 1.1, 1.2...), des codes couleurs...

Mettez en pages vos cours

Conseils simples pour toutes les matières, en passant...

  • Aérez vos notes.
  • Laissez une marge importante pour ajouter d’éventuels commentaires, ou avoir de la place pour les remarques des professeurs qui peuvent revenir en arrière sur tel ou tel point. Jouez avec la marge.
  • Utilisez des couleurs différentes, surtout si votre mémoire s’appuie sur le visuel.

Conseils pour les lectures analytiques en français

Ce n’est là qu’un exemple de ce que j’ai pu proposer précédemment en classe de Seconde : une organisation qui s’appuie sur un tableau et sur les couleurs.

Prise_de_notes.jpg



Employez des abréviations et des symboles

Quelques abréviations courantes

Vous pouvez bien sûr créer les vôtres, du moment qu’elles sont claires.

bcp : beaucoup

cô : comme

cf : se reporter à (: confer)

qqch : quelque chose

cpd : cependant

in : dedans

dévt ou dvpt : développement

ds : dans

ê : être

ex. : exemple

ext. : externe, extérieur

Fê : femme

gd : grand

gouv. (ou gv) : gouvernement

gr. (ou grp) : groupe

Hô : homme

j. : jour

-ment : de manière générale, les finales en -ment peuvent être abrégées en mettant un nt ou simplement t en exposant (par exemple : évidnt, définnt, seult, gouvt, changt, etc.)

m surmonté d’un accent circonflexe : même

ms : mais

nbre : nombre

nbx : nombreux

ns : nous

pcq : parce que

pdt : pendant

pers. (ou P) : personne ou personnage

pt (ou pt) : point

Q : question

qd : quand

qq : quelque

qqf : quelquefois

qqn : quelqu’un

rv (ou RV) : rendez-vous

ss : sans

ss : sous

ts : tous

tjrs  : toujours

tps : temps

tt : tout

tte : toute

ttes : toutes

vs : vous

Symboles

§ : paragraphe

€ : avec une seule barre, appartient à, fait partie de

+  : plus

-  : moins

±  : plus ou moins

: plus grand

≥  : plus grand ou égal

<  : plus petit

≤  : plus petit ou égal

=  : égal

~  : équivalent ou environ

≠  : est différent

→ : ce qui entraîne, donc, en conséquence

← : découle de

↔  : corrélation, interaction

?  : pourquoi?

0  : pas de, aucun

// : parallèle, parallélisme

Source pour les abréviations : rienquepourvous.net

ImprimerIMPRIMER