Voici une autre et ultime réécriture de la “scène du crâne”, dans laquelle Hamlet s’adresse à Yorick. Elle prend la forme d’une mise en scène : il s’agit de la dernière tirade de Sganarelle dans le Dom Juan monté par Daniel Mesguich.

C’est le bouffon, cette fois, qui s’adresse au seigneur en tenant ses restes dans sa main, et l’on se rappellera que D. Mesguich choisit pour Christian Hecq le ton de la déploration lorsqu’il prononce ses derniers mots : “Mes gages”. Si Sganarelle n’engage pas une méditation sur la vanité de l’existence, l’image de cette réflexion hamletienne se superpose inévitablement à la réplique finale du valet de Dom Juan.

DJ-Mesguich-fin-Hamlet-2.png

ImprimerIMPRIMER

À lire aussi