Rendez-vous à 19h30 : vous connaissez les lieux, merci de votre ponctualité.

Voici l’adresse du théâtre : Cartoucherie, Route du Champ de Manœuvre, 75012 Paris.

  • Ligne 1, arrêt Château de Vincennes,
  • sortie n°3 (en tête de train) pour accéder au bus n°112 (arrêt : Cartoucherie),
  • ou sortie n°6 (en tête de train) pour accéder à la navette, qui se trouve près de la station de taxis.

Soyez prévoyants, calculez bien votre temps de trajet à l’avance, venez à plusieurs autant que possible. Merci de votre ponctualité !

Voir aussi le plan d’accès au théâtre (avec un zoom sur la Cartoucherie)


La pièce

  • Texte : Bernard-Marie Koltès
  • Mise en scène : Philippe Baronnet

Durée : 2h50 avec entracte

Présentation que vous pouvez retrouver sur le site du théâtre :

Homme d’affaires ruiné, Maurice Koch se rend en Jaguar, avec sa secrétaire, sur les quais d’une ville portuaire pour se donner la mort… Mais dans un hangar voisin, qu’il lui faut traverser, vit une famille d’immigrés : père à demi détruit par la guerre, mère vampirique, venue d’un pays lointain qu’elle évoque avec nostalgie, et leurs enfants : Charles, qui n’a qu’un rêve, traverser le fleuve et trouver un emploi, et puis Claire, la plus jeune, que son frère n’hésite pas à marchander… Comme déposés là aussi, Fak, petit dragon de 22 ans qui saute de combine en combine, et un homme sans paroles, Abad, le Noir, immobile et inquiétant… Heurt de deux mondes : « De l’autre côté là-bas, c’est le haut, ici, c’est le bas, le plus haut qu’on montera, de toute façon, on ne sera jamais que le haut du bas. » Tous sont devant un mur d’obscurité, et la présence de Koch relance la dynamique des transactions : droit de vivre, droit de mourir, dans le hangar tout se monnaie : « Ce sont des scènes d’échange et de trafic ; il n’y a pas de tendresse dans le commerce. » Question de survie. Colonialisme, violence sociale, exclusion, immigration, arrogance de l’argent : Koltès crée le choc révélateur du « ballottement de l’homme par l’Histoire ».

ImprimerIMPRIMER