Des consignes et des conseils pour préparer votre rentrée et particulièrement votre examen de Français. Bonnes vacances et bon courage à tous !


Je le rappelle ici, votre prochain et dernier DST avant le vrai, le grand, enfin le Bac, en fait, se situera à la croisée de deux objets d’étude : L’Humanisme, d’une part, et La question de l’Homme dans les genres de l’argumentation du XVIe siècle à nos jours (expression que l’on pourrait paraphraser, je l’ai dit succinctement en cours, par “la réflexion sur ce qui fait l’Homme”).

Je rappelle aussi que le thème sur lequel j’ai choisi de travailler avec vous pour notre avant-dernière séquence est celui de l’altérité : comment les écrivains pensent-ils l’Autre ? En quoi, réfléchissant à ce qu’est l’Autre, ils pensent tout simplement à ce qui nous fait homme ? Comment affirment-ils la valeur de l’homme en pensant cette question de l’altérité ?


Trois étapes pour réussir votre examen s’imposent donc : vous assurer que vous vous êtes bien approprié les œuvres que nous avons étudiées ; continuer de vous nourrir avec les propositions faites ici ou ailleurs, sur Lettrines notamment ; vous entraîner.

Je reviens ci-dessous sur ces trois étapes avec deux points, pour vous aider à enrichir le cours et à vous entraîner.

Pour enrichir le cours

  • Terminez la lecture de Gargantua. Deux guides pour cela : celui que vous trouverez ici, et qui vous recommande plus que vivement de lire les chapitres finaux sur la fondation de l’abbaye de Thélème, utopie rabelaisienne d’une anti-abbaye ; je vous propose aussi une esquisse d’abécédaire, qu’idéalement nous aurions dû faire ensemble, et qui vous permettra je l’espère de consolider votre mémoire de l’œuvre. Je rappelle que la lecture complète de l’œuvre n’est pas obligatoire : ce qui compte, c’est d’être à l’aise sur l’expression par Rabelais de l’idéal humaniste dans le roman, notamment à travers les chapitres sur l’éducation du géant, le combat de Frère Jean et la critique du monachisme, et enfin l’utopie de Thélème (au passage, cherchez le sens du mot grec “thelema” qui donne son nom à l’anti-abbaye de Rabelais).
  • Assurez-vous d’avoir lu tous les textes du polycopié sur la Renaissance : je pense notamment au rêve de Ronsard qui voudrait en trois jours lire “L’Iliade d’Homère”, que nous n’avons pas eu le temps de lire en classe, et qui dit l’admiration et la révérence du poète de la Pléiade pour l’Antiquité.
  • Lisez “Des Cannibales”. Même et surtout si c’est difficile ! Rassurez-vous, nous le lirons ensemble à la rentrée dnas le cadre de notre nouvelle séquence. Mais il est bon de vous frotter à la langue de Montaigne et à l’écriture en méandres de ses réflexions. Si cela vous aide, commencez par le dossier qui figure en fin d’ouvrage.
  • Lisez, pourquoi pas, les textes qui appartiennent à l’excellent groupement de textes sur la peur de l’autre qui suit “Des Cannibales”.
  • Découvrez ci-dessous divers compléments, facultatifs pour la plupart, obligatoire pour la fresque du Rosso, et qui vous permettront de conforter vos connaissances sur la Renaissance.

Pour vous entraîner

Relisez vos copies et mes annotations

Avec vaillance, toute lassitude mise de côté, reprenez vos devoirs en vous interrogeant sur les éléments de réussite que j’ai mis en évidence : comment aviez-vous fait pour proposer tel ou tel paragraphe particulièrement achevé ? De même, certains gestes sont encore à travailler. Je pense notamment à l’absence trop fréquente d’analyses du sujet en dissertation, qui doit suivre l’énoncé du sujet… ou encore à l’interrogative indirecte, encore mal maîtrisée et si pénalisante au seuil d’une copie. J’ai en tête, encore, le difficile travail d’insertion des citations dans votre propos, difficile, mais valorisant quand cela est bien fait, à reprendre également. Et je pense bien sûr aux outils d’analyse que cache parfois [le recours abusif au champ lexical, au vocabulaire et aux verbes charnières dont vous avez impérativement besoin, et qui vous permettra d’éviter l’abus voire le mauvais emploi du verbe appuyer.

La plupart des points qui peuvent vous poser problème se voient consacrer une fiche méthodologique dans la rubrique Méthodologie ou Orthographe et Grammaire. Travailler avec rigueur et ambition consiste, copie en main, à lire ou relire les fiches qui peuvent vous aider avant un nouvel entraînement, à en noter même les éléments essentiels pour les mémoriser.

Lisez des copies réussies

Merci beaucoup à Victoria et à Capucine, qui m'ont autorisé à publier leurs travaux :

1L1 - Devoirs réussis - Humanisme - Poésie - Réécriture - L’exil, par pgdanset

Sujets pour vous entraîner

Vous trouverez les annales des sujets de Bac sur l’excellent site Magister, classées notamment par objets d’étude.

Sur le site Sujetdebac, vous trouverez aussi, entre autres :

Je vous recommande le mode de travail suivant : d’abord par petits segments (une introduction, un paragraphe…), puis en temps limité, un devoir complet. D’ici à l’examen, vous devez pouvoir en faire au moins un en quatre heures (en plus des micro-entraînements indispensables).


ImprimerIMPRIMER

À lire aussi