Voici le prolongement de notre séance en demi-groupe. Je ne reviens ici que sur la question sur corpus ; si vous souhaitez, d’office, vous préparer dans la perspective de la dissertation ou du commentaire, je vous invite à reprendre vos notes de l’an passé, et à les compléter si nécessaire avec ce que je vous propose dans la rubrique Méthodologie.

Je rappelle l’objectif de notre séance de ce matin : se remettre dans le bain, (re)trouver les bons gestes pour, efficacement, c’est-à-dire avec pertinence et rapidité à la fois, lire ensemble les textes, en proposer une synthèse comparative, qui lie les œuvres (et non qui les juxtaposerait).

Surtout, dites-vous que vous ne pouvez ni ne devez tout dire de ce qui vous vient sur chaque texte. La question indique une direction de lecture qui doit vous inviter à traverser les textes.


Pour lire une proposition de corrigé

Vous trouverez en annexe ci-dessous une proposition de réponse ébauchée, avec une introduction (et sa variante), ainsi qu’une première partie.

J'ajoute un conseil, à la suite d'un questionnement très juste de Jules.

Ce qui est difficile, c’est de ne pas tout dire tout de suite. Jules voulait assez rapidement évoquer la surprise du soldat mort, qui faisait contraste avec la luxuriance du val dans le poème de Rimbaud. Or, puisque la question est double (“comment et pourquoi…”), il était plus pertinent et progressif de dé-synthétiser, décomposer, en somme analyser ce qui, comme souvent dans notre esprit, avait surgi sous une forme unie, d’un bloc. Tout l'intérêt mais aussi toute la difficulté des travaux de réflexion littéraire consistent en cet effort de dépliage de la pensée.


Pour vous entraîner

Pour vous entraîner et, en faisant d’une pierre, deux coups, faire votre travail pour vendredi prochain, quoi de mieux que de rédiger la seconde partie de la réponse ?

Vous pouvez aussi vous mettre dans les conditions du devoir, en travaillant :



Si vous souhaitez une méthodologie de l’exercice

Pour en comprendre les enjeux et le sens



Pour revoir tel ou tel point de la fabrique de la réponse

Je vous renvoie aux liens ci-dessous, issus de la rubrique Méthodologie de Lettrines, dans laquelle je m’efforce de commenter les attentes liées à chaque exercice, ainsi que les erreurs les plus fréquentes.

Avec la méthodologie complète est proposée une copie d’élève très bien faite, et le corpus qui faisait l’objet de son étude.


Bon courage dans votre préparation !

ImprimerIMPRIMER

À lire aussi