Je recopie ici les consignes de travail pour ce projet, à remettre le 18 octobre.


Élaborer une promenade poétique dans la ou les villes qui vous ont vu grandir.

Format : texte obligatoire, illustrations recommandées. Les illustrations peuvent être des photographies, des dessins, des peintures, de vous ou d’un artiste que vous prendrez soin de nommer (chaque image sera légendée : titre, auteur, date). Elles peuvent aussi être sonores (musique). Il peut enfin s’agir d’un parcours en vidéo (mais je vous demanderai alors de me donner le texte en parallèle, pour faciliter l’évaluation).

Vous pourrez lui donner un titre ; ce sera valorisant et cela éclairera l’image que cette promenade tentera d’imprimer dans l’esprit du lecteur. Baudelaire appelle par exemple la sienne “Tableaux parisiens” dans Les Fleurs du Mal.

Les productions seront à remettre via Pearltrees, le mode d’emploi sera précisé en classe.

L’essentiel est que l’on suive un itinéraire, le vôtre, au double sens du terme : le parcours que vous proposez en nous faisant circuler dans cet espace, au fil des textes et des images ; le parcours qui a été le vôtre dans et grâce à cet espace, autrement dit l’empreinte qu’il a laissée en vous, ce qu’il vous a apporté.

Vous pouvez vous inspirer de La postérité du soleil (Camus / Char), de Belleville-Ménilmontant (Ronis / Daeninckx), des poèmes que nous avons étudiés, des “Tableaux parisiens” de Baudelaire que nous allons lire, ou encore d’un des recueils poétiques que vous allez lire à la maison. 

ImprimerIMPRIMER