Des rappels pratiques pour penser à tout.


1. Projetez-vous dans l’épreuve

N’hésitez pas à préparer tous ces éléments bien avant le jour J. Ainsi, vous pourrez mentalement vous projeter dans l’épreuve. Ne vous sentez pas ridicule si vous jouez vous-même le début l’épreuve chez vous : attendre dans un couloir avec ses affaires, les sortir, entrer dans une pièce, prendre un papier au hasard avec une question et un texte, sortir de quoi travailler… La réussite à une épreuve relève souvent de la sécurisation psychologique que permet une projection très réaliste dans les conditions de passation.


2. Rappels pratiques pour le Jour J

Ces conseils valent avant tout pour le mois de juin, pour le vrai oral, mais lisez-les dès à présent.

Préparer le matériel : à l’oral blanc, et bien sûr le jour du Bac, ayez obligatoirement le matériel, les œuvres et les documents suivants :

  • Une montre,
  • de quoi écrire,
  • votre descriptif non annoté, en deux exemplaires pour le jour de l’examen, un seul pour l’oral blanc (il sera distribué en cours),
  • les œuvres étudiées : Les Fleurs du Mal, mais aussi l’œuvre qui fera l’objet de l’entretien.

Préparer les minutes qui précèdent

  • Avant le jour J, faites le trajet une fois pour découvrir les lieux avant l’examen. La station de métro n’est pas tout près du lycée.
  • Venez avant votre heure de convocation : le temps d’avance à prévoir figure dessus.
  • Attendez en silence près de la salle de passage. Rien de pire que de laisser d’emblée une mauvaise impression, parce qu’on a parlé un peu haut dans le couloir. Les salles vous seront indiquées le jour même.
  • Ne relisez pas vos cours comme des fous. Il faut au contraire une grande disponibilité d’esprit lorsque l’épreuve commence, donc, il convient de le libérer au préalable, et non de charger encore la barque de la mémoire au seuil de la porte.

3. La porte est franchie, on vient vous chercher : rappelez-vous : l’oral est une rencontre…

  • Montrez-vous d’emblée prêt à travailler ; ne farfouillez pas dans vos affaires à la recherche de tel ou tel outil de travail. Vous devez être un candidat prêt à l’emploi !
  • Saluez votre correcteur (“Bonjour Madame, bonjour Monsieur” et non un sec “Bonjour !”).
  • Le jour J, venez, descriptif, convocation et pièce d’identité en main, afin que d’un coup d’œil la vérification liminaire puisse se faire, et que votre examinateur et vous passiez rapidement à l’essentiel : la littérature.
ImprimerIMPRIMER

À lire aussi