mardi 13 novembre 2018

Commentaire littéraire : première approche, avec Phèdre, Acte I, scène 3


Premiers éléments de méthodologie du commentaire littéraire

Tout comme vous l’avez vu pour la dissertation, réussir un commentaire littéraire suppose de travailler en suivant ces étapes :

  1. À partir de ce que l’on sait du texte (paratexte, culture personnelle), définir l’horizon d’attente du lecteur (ou, pour le théâtre, du spectateur).
  2. Élaborer une esquisse du projet de lecture, au terme de la découverte du texte. On s’appuie sur notre horizon d’attente, tel qu’on l’a dégagé. On s’appuiera aussi avec profit sur les mouvements du texte. Au fond, le projet de lecture n'est jamais que notre manière de lire et de comprendre le texte, manière que nous espérons la plus pertinente possible.
  3. Analyser le texte et bâtir un plan autour de deux ou trois grandes perspectives d’étude, ou à partir des mouvements du texte : c’est là le cœur du commentaire.
  4. Rédiger le devoir. Le projet de lecture sera affiné lors de la préparation de l’introduction et de la conclusion, pour être énoncé en introduction. Introduction et conclusion feront idéalement l’objet d’une première rédaction au brouillon.

Vers le projet de lecture : trois questions simples pour l’esquisser

  • Qu’est-ce que ce texte ? (Et donc quel horizon d’attente est le sien ?)
  • Que dit-il, qu’évoque-t-il, que raconte-t-il ?
  • Quelle est la portée de ce texte, qu’est-ce qui s’en dégage ?

Composition de l’extrait (les mouvements)

Lorsque vous étudiez un texte, ou que vous le lisez tout simplement, mettre au jour les mouvements qui le composent, lui donnent sa dynamique propre, sa charpente parfois secrète, peut grandement aider à sa compréhension.

Exemple avec la tirade de Phèdre dans l’acte I, scène 3

(aux pages 36 à 38 dans votre édition)

mardi 6 novembre 2018

Pour votre DST de jeudi : exemples d'introductions de dissertation

Des conseils, un exemple d’introduction, et plusieurs exemples d’amorces, d’après notre travail du jour : de quoi bien vous aider à revoir comment bâtir une introduction efficace, dès jeudi !

Lire la suite

À lire aussi

jeudi 1 novembre 2018

Comment vous servir des prolongements proposés


Je vous propose un certain nombre de billets, publiés au cours des vacances de la Toussaint, pour prolonger nos lectures. Ce ne sont en rien des substituts au cours. Votre cours, vos notes sont le premier support, premier dans le temps et par ordre de consultation dans votre travail de réappropriation des textes.

Les prolongements visent à vous offrir une vision d’ensemble, si vous sentez à un moment, dans l’une de vos relectures, que vous vous enfoncez dans le labyrinthe délicieux des détails de chaque texte ; il s’agit aussi de vous offrir des angles de vue nouveaux, des textes échos, des réflexions différentes… Picorez donc en fonction de vos besoins.

Le meilleur entraînement en vue du Baccalauréat, pour m’en tenir à cela, consiste en une préparation personnelle et régulière à des questions diverses sur chaque texte.

Bonnes relectures à vous !

À lire aussi

mardi 30 octobre 2018

Prolongements de notre lecture de "Pour fêter une enfance - II" (texte n°2)

Après la résistance à la terreur offerte par la contemplation de la nature avec René Char, c’est dans les souvenirs d’une enfance luxuriante où tout renvoyait à un paradis, un monde en création dans la langue et les yeux de l’enfant, que nous avons plongé, avec Saint-John Perse.

Et vous avez au préalable fait entendre des “Je me souviens…” à la façon de Perec…

Lire la suite

À lire aussi

Prolongements de notre lecture du fragment 141 des Feuillets d'Hypnos (texte n°1)

Je vous propose quelques prolongements pour enrichir notre lecture de ce poème de René Char.

Lire la suite

À lire aussi

Prolongements de notre lecture du "Cygne" (texte n°4)

Replongez-vous dans la pesante mélancolie et la mémoire fécondée de Baudelaire, poète-cygne qui baigne “ses ailes dans la poudre” des chantiers haussmanniens. Voici quelques compléments et un rappel des questions possibles accompagnées de quelques conseils pour relire ce poème.

Lire la suite

À lire aussi

Prolongements de la lecture "d'À une passante" (texte n°3)

Quelques prolongements pour enrichir votre lecture et vous aider à vous approprier pleinement ce poème. J’en profite aussi pour proposer des compléments sur les tercets.

Lire la suite

À lire aussi